Notice légale

Login :      Mot de passe :  Se souvenir de moi :    Mot de passe perdu ?  Nouvelle inscription ?   rechercher

Polyrando: randonnées pédestres de 7 à 77 ans

rechercher
 

Auteur Message

Bernard

./avatar/pic21c91a.jpg

Posté le 22-05-2020 à 14:32:35

Entre confinement et dé confinement, les associations se posent beaucoup de questions face à des mesures contradictoires et/ou imprécises et la grande majorité d’entre elles adoptent une approche très prudente. Polyrando a donc mené une enquête pour vous et s’est notamment basé sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/#005 Voir les détails sous commentaires


Bernard

Posté le 22-05-2020 à 14:33:56

Le site https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/#005 mentionne ceci :

  • Seuls les déplacements nécessaires sont autorisés. Sont, entre autres, considérés comme nécessaires les déplacements tels que :
    les promenades et les activités physiques (en ce compris les balades à moto) en plein air n’impliquant pas de contact physique à condition qu’elles soient exercées :
    • Seul.
    • en compagnie de personnes vivant sous le même toit ; sont ici également visées les communautés de jeunes et leur accompagnant issus d’institutions de la jeunesse vivant sous le même toit.
    • et/ ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’ 1,5 mètres entre chaque personne.

En outre,

  • Ces activités sont autorisées pour le temps nécessaire pour les exercer. Après l’exercice de ces activités, le retour à son domicile est obligatoire.
  • Pour éviter tous rassemblements, qui restent actuellement interdits , il n’est pas autorisé de s’installer dans les parcs.
  • Pour les mêmes raisons, ne sont pas non plus autorisés les piqueniques et bains de soleil dans ces parcs
  • Par ailleurs, l’utilisation d’un véhicule motorisé dans le cadre de l’exercice d’une activité physique et des promenades n’est autorisée que pour se rendre dans les lieux (ex. bois à distance raisonnable) ou infrastructures sportives nécessaires à l’exercice de l’activité physique en question ou de la promenade. Il est rappelé que les activités touristiques et les excursions ne sont pas autorisées.

Mais le site mentionne aussi

Les activités physiques sont autorisées à la condition qu’elles : Soient exercées à l’air libre ; N’impliquent pas de contact physique ; Soient exercées :

  • soit seul o soit en compagnie de personnes vivant sous le même toit (sont ici également visées les communautés de jeunes et leur accompagnant issus d’institutions de la jeunesse vivant sous le même toit) et/ ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes (la distance d’1,5 entre chaque personne doit être respectée) ;
  • soit dans le cadre d’entrainements et leçons sportives réguliers à l’air libre dans un contexte organisé, notamment par un club ou une association. Dans ce cas, un entraineur ou un superviseur majeur doit être présent à tous les entrainements et un maximum de 20 personnes par séance est autorisé et la distance d’1,5 entre chaque personne doit être respectée. Les principes de base de la distanciation sociale restent d’application, et il est donc recommandé de s’entrainer avec le même groupe de personnes. L’objectif n’est pas que des cours d’initiation soient organisés.

Un club ayant reçu l’autorisation de reprendre ses randonnées, pour avoir davantage de précisions nous avons téléphoné au 0800 14 689 de la cellule https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/#005

Réponse très claire :

Polyrando étant une association de faits existant depuis longtemps et organisant régulièrement des activités de randonnées avec des mêmes personnes (ses membres) est autorisée à reprendre ses activités de randonnée (sous les conditions précisées dans ce message).

Cela confirme les propos de Marc Van Ranst, virologue au sein de la cellule de crise, publiés dans le Niewsblad du 17 mai 2020.

Par contre, les arrêts pique nique ne sont pas autorisés. Une interprétation qui semble restrictive puisque selon les FAQ, cette interdiction ne concerne que les parcs et pas la nature en général mais dans le doute… nous devrons nous abstenir de faire des arrêts pique nique.

A noter aussi, mais à confirmer, que selon notre interlocuteur, il est très probable qu’à partir du 8 juin, les frontières seraient rouvertes avec comme corollaire davantage de liberté pour les randonées.

Dans ce contexte, nous pouvons reprendre nos activités pédestres ou cyclistes sur base du programme publié sur https://www.polyrando.org/Programme.html mais jusqu’à nouvel ordre :

  • Uniquement au départ de la région bruxelloise et sa périphérie
  • Uniquement pour les membres en règle  (vous pouvez demander la carte de visite Polyrando avec votre nom au verso, preuve de votre qualité de membre)
  • Uniquement pour ceux qui se sont inscrits préalablement à la rando
  • En respect de toutes les règles de distanciation sociale
  • Pas d’arrêt pique-nique

Bernard

Posté le 22-05-2020 à 17:14:29

Précision complémentaire :
Pourquoi des départs de Bruxelles et de sa périphérie ?

  • Parce que l’utilisation d’un véhicule motorisé dans le cadre de l’exercice d’une activité physique et des promenades n’est autorisée que pour se rendre dans les lieux "à distance raisonnableLa notion de distance raisonnable est floue, mais d’après ce qu'il semblerait au-delà de 20 km, on ne peut plus parler d’une distance raisonnable.
    Comme le QG de Polyrando est dans la périphérie bruxelloise, c’est de cette région que peuvent être organisées les randos.
  • En outre, il y a aussi une règle qui concerne le co-voiturage : compte tenu de la distanciation sociale (je trouve ce terme ridicule, car qui dit distanciation, dit asocial, mais bon…), il n’est possible de mettre que 2 personnes par voiture sauf si personnes vivant sous le même toit. Donc cela complique les RV loin de Bruxelles. Les contrôles de police sont réels et les policiers contrôlent tous ces éléments.

Bernard

Posté le 26-05-2020 à 11:07:48

Selon le site de la FWB (Fédération Wallonie Bruxelles) qui renvoie sur le site de l'AES et de AISF (Association des établissements sportifs et Association Interfédérale du Sport Francophone) ainsi que sur le  site de l'ADEPS :

Quelle est la différence entre cadre sportif organisé et le cadre non-organisé ?
Une pratique sportive organisée se déroule de manière régulière au sein d’un club ou d’une association sportive. La pratique dans un cadre non-organisé signifie que vous pratiquez votre sport de manière libre, seul ou à plusieurs.

Est-ce que seuls les clubs faisant partie d’une fédération reconnue par la FWB peuvent reprendre des activités sportives ?

La réponse est non. En effet, le CNS a préféré parler de pratiques sportives « dans un cadre organisé » et la FAQ de la FWB précise « qu’une pratique sportive organisée se déroule de manière régulière au sein d’un club ou d’une association sportive ». Cette notion peut bien entendu être sujette à interprétations. Sans doute aurait-on pu, dans un premier temps du moins, n’autoriser que les activités sportives des clubs faisant partie des fédérations reconnues ainsi que celles des établissements sportifs dépendant des Villes et Communes notamment les centres sportifs locaux reconnus mais ce n’est pas ce choix qui a été retenu.

Polyrando répond clairement au contexte de cadre organisé tel que mentionné plus haut ainsi qu'aux autres conditions


Bernard

Posté le 26-05-2020 à 17:42:46

Autre info publiée sur un site de rando et qui confirme le tout :

Bonjour Monsieur.

 

Comme vous l’avez mentionné dans votre mail, les conditions pour la reprise des activités sportives en groupe de 20 sont de l’exercer dans le cadre d’un entrainement organisé par un club ou une association, dans une infrastructure sportive extérieure, en présence d’un entraîneur ou superviseur et moyennant le respect de toutes les règles sanitaires en vigueur.

 

Toutefois, certaines disciplines se pratiquent en dehors de toute infrastructure sportive, comme la randonnée. Dans ce cas, il est autorisé de pratiquer en dehors d’une infrastructure sportive, à condition de respecter toutes les autres règles rappelées ci-dessus. Comme vous l’avez souligné, il est également recommandé de privilégier un itinéraire peu fréquenté, afin de diminuer le risque de croiser d’autres personnes.

 

Tout en vous souhaitant une bonne reprise, je vous prie de croire en l’expression de mes meilleurs sentiments.

 

-

Jessica Mayon

Attachée - Sport

 

Cabinet de la Ministre Valérie Glatigny

Ministre de l'Enseignement supérieur, de l'Enseignement de la Promotion sociale, des Hôpitaux universitaires, de l'Aide à la jeunesse, des Maisons de Justice, de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de Bruxelles

Place Surlet de Chokier, 15-17 - 1000 Bruxelles

02/801.76.46